Stress principale cause des maux de tête

La salle de détente est votre destination pour la beauté et le bien-être. C’est votre zone de convivialité et de relaxation où émergent parfois de belles idées et un véritable esprit d’équipe.
Elsa
Messages : 18
Inscription : jeu. juil. 02, 2020 4:43 pm

Stress principale cause des maux de tête

Message par Elsa »

                        Image 

Tout le monde peut souffrir des maux de tête. Selon l'Organisation mondiale de la santé, ce type des maux est souvent négligé. La principale cause de ce trouble est le stress. Selon les statistiques de l'organisation mondiale de la santé dévoilées en 2018, 80% des personnes adultes ont connu des crises de maux de têtes en relation avec la tension.

Qu'elle est la différence entre la céphalée et la migraine ?

On peut distinguer entre deux types des maux de tête : la céphalée de tension et la migraine. 

La céphalée de tension : elle est sans doute liée à la tension exercée par les muscles du cou. Le bruit et la lumière n'ont aucun impact sur ce type des maux de tête, elle peut être guérie seulement par les exercices physiques. 

La migraine : C'est un trouble qui se caractérise par un gène. Ce genre des maux de têtes peut être déclencher à n'importe quel moment et d'une manière souvent arbitraire. Plusieurs études ont conclu qu'on peut trouver plusieurs membres d'une famille souffrant de la migraine.

Quelle est la relation entre la migraine et le stress ?

D'après Marie-Paule Lagrange, psychologue spécialisée dans l'aide au traitement au migraines et aux maux des tête : « s'il y avait une relation entre le stress et la migraine, c'est qu'il faut chercher en avant et ne pas considérer le stress comme cause de migraine. En fait, les personnes souffrant de migraines s'inquiètent toujours de l'attaque au moment exact où elle ne devrait pas se produire. Cela peut arriver à des dates importantes ou lorsqu'on décide de dîner avec un ami dans un restaurant. Cette peur a poussé certaines personnes à cesser d'accepter des invitations ou des réunions parce qu'elles craignaient de ne pas être disponibles pour la journée. La répétition aléatoire des crises de migraine peut conduire à un comportement de sevrage chez certains patients migraineux. » 

Réciproquement, et selon le Dr Dominique Valade, le stress n'est qu'un déclencheur parmi des milliers, la migraine est due à une cause génétique.

La céphalée de tension et sa liaison avec le stress

Les deux experts de santé ont convenu que le stress peut déclencher des céphalées de tension. Ensuite, il est nécessaire de consulter un expert pour identifier les facteurs qui causent cette maladie. « Parce que les personnes qui ont des maux de tête tous les jours et depuis longtemps viennent à la clinique, elles peuvent dire quand cela commence presque à tout moment. Il peut être compté à partir du jour et de l'état de l'apparition de la douleur. Le mal de tête peut commencer après une longue période de travail intense, mais il peut également survenir lors d'un événement important, et sa vie peut être inversée, consciemment ou non. La céphalée de tension à l'entrée ou à la sortie de la faculté ou le jour du bac est un grand classique » a expliqué la psychologue.

Comment peut-on traiter la migraine ?

Dès les premiers symptômes de la migraine commencent à apparaître il faut penser à : 
  • Allongez-vous dans une pièce calme où il n’y a pas de bruit et trop de lumière, mettez un bout de tissu froid sur votre front ou utilisez un sac isotherme et buvez beaucoup d'eau pour garder votre corps hydraté (surtout en cas de vomissements).
  • Cherchez à respirer de la menthe fraîche
  • Prenez du paracétamol ou un anti inflammatoire non stéroïdien ou aussi de l'aspirine, mais ne pas le prendre avec d'autres médicaments sans l'avis de votre médecin.
Comment peut-on traiter la céphalée de tension ?

On peut procéder à la prise des antidouleurs tel que l'aspirine, le paracétamol et l'ibuprofène, on peut même faire un massage à la partie douloureuse pour apaiser la douleur. Si ces médicaments n'ont abouti à aucun résultat, là on ne parle surement pas d'une céphalée de la tension ms d'une migraine. 
 
 
Répondre